Retour

Terrain d'experimentation

- Par quoi commencer ? -

Suivant

Une question à laquelle il n'y a pas d'unique bonne réponse ! Il y a 1000 façon de mettre le pied dans un projet, selon la saison à laquelle on se trouve, nos priorités, le but du jardin, son état initial...

 

On pourrait dire qu'observer est la première chose à faire.

C'est vrai, mais certains petits passages à l'action peuvent également accompagner l'observation et nous permettre de faire un pas de

plus dans la mécanique du jardin. Parfois, à vouloir trop bien faire, on ose plus rien... Alors commençons petit mais allons-y !

20210508_173341.jpg

Pour ma part j'ai choisi un espace pour faire une première petite zone de culture. Avec la simple volonté de planter et semer ce que j'avais déjà sous la main (fleurs vivaces diverses, courges, artichauts, tournesols...).

C'était au mois de mai.

Sachant que les travaux à venir allaient être en majeure partie du débroussaillage, de l’éclaircissage, et que la plantation des arbres et des arbustes n'était pas encore pour tout de suite, j'ai souhaité malgré tout investir un premier endroit du jardin.

Même si il s'agit d'une simple planche, cela permet de faire de premiers tests, de voir ce qui prend, ce qui prend moins, de mettre un peu les mains dans la terre et d'avoir plaisir à faire de premières plantations, sans prendre trop de risques.

20210513_161425.jpg
20210521_160752.jpg

>> J'ai choisi un espace déjà à peu près dégagé. Pas très loin de la jeune forêt spontanée, un espace que j'imagine pour le moment assez central et accueillant, déjà visible depuis l'entrée de la parcelle.

>> J'ai d’abord délimité ma planche à la bêche.

J'ai ensuite retourné l'ensemble de la surface à la grelinette. J'ai obtenu des grosses mottes assez compactes. Ayant voulu faire ça assez rapidement, j'ai simplement retourné ces mottes en essayant tant que possible de les décompacter à la bêche.

>> J'ai ensuite étalé une brouette de fumier ainsi qu'un bonne dose de foin en guise de paillage, pour éviter la reprise des herbacées et aussi pour protéger le sol, le nourrir... vous connaissez la musique ! ;)

>> Je suis revenu peu de temps après pour planter et semer. Arrosage à la plantation et après plus rien (les pluies ont largement suffit).

Un petit aperçu du résultat fin juillet, 2 mois après plantation.

20210729_175609.jpg

Une réponse possible à la question "par quoi commencer?" pourrait donc être : commencez par quelque chose qui vous fait plaisir et qui n'implique pas une vision globale du lieu sur le long terme.

Autres exemples : un carré potager, une haie de petits fruits, une zone de plantes aromatiques, un espace en prairie fleurie...

...